Imprimer 

" Je ne veux pas que le drame de l'Agent Orange reste enseveli dans les poussières du temps "

Tel est le titre de l'interview accordé par Mme Tran To Nga au magazine bi-mensuel KOÏ et publié dans son numéro de Mai, interview dont vous pouvez lire en cliquant ici 

Mme Tran To Nga, ex-journaliste franco-vietnamienne et ancienne combattante atteinte de multiples maladies dues à l'agent orange, avait mené depuis 4 ans un combat judiciaire sans relâche, son dernier combat pour reprendre son expression, contre les entreprises agrochimiques dont Monsanto ( racheté depuis un an par Bayer ) ainsi qu'une vingtaine d'autres qui avaient fabriqué l'Agent Orange, agent chimique hautement toxique utilisée par l'Armée Amércaine pendant la guerre du Vietnam.