Avant-propos : Nous publions cette lettre émouvante de Huyen , un filleul dont la marraine est Jocelyne . Elle a été traduite par M. Cung Dang .

Hanoi, 15h00, le 26 avril 2014,

Mes chers tontons et tatas, mes chers amis membres de l'association franco-vietnamienne de parrainage des enfants handicapés contaminés par la dioxine, ma très chère marraine Jocelyne ,

Depuis quelques temps, je me sens vraiment chanceux. En comparaison avec mes amis et les autres enfants, je vis dans votre amour et dans votre attention , ainsi que dans celles de la société et des tontons et tatas de l'association VNED. Je vous remercie du fond du coeur , hélas pas de vive voix pour tout cela et constamment je m'efforce à me perfectionner, pour obtenir des succès et des résultats, si minimes soient-ils.

Huyen

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par cette lettre, je me permets de prendre un peu de votre temps pour partager avec vous ce que j'ai fait et les résultats que j'ai obtenus.
Je poursuis actuellement des études dans une université en pointe dans la technologie et les techniques au Vietnam. Les études sont difficiles et, avec une santé plus faible que celle des autres jeunes gens, elles sont un réel défi pour moi. Mais j'ai pu surpasser les difficultés, j'ai fait des efforts qui ont conduit à ces quelques résultats :

Durant les années universitaires 2011/2012 et 2012/2013, j'ai eu l'honneur d'être un des 15 étudiants à recevoir une bourse de la société Ajinomoto Vietnam, bourse attribuée aux meilleurs éléments. Pendant l'année universitaire 2012/2013, j'ai, encore une fois, été choisi pour recevoir une bourse attribuée aux meilleurs étudiants de l'Université Polytechnique de Hanoi avec une note totale de 3,5 sur 4.

L'année en cours sera ma dernière année d'études. A la fin de l'année, je serai ingénieur dans le domaine de l'industrie alimentaire. Je fais partie des 20 étudiants de cette spécialité à être admis à effectuer des recherches au Centre de Recherche et Développement. J'ai choisi mon sujet de recherche dans le domaine de la microbiologie, et plus précisément l'étude de la famille des bactéries présentes dans le lait comme E.coli, Listeria innocua, Staphylococcus aureus, etc. J'étudie également l'influence et le pouvoir inhibiteur de l'huile essentielle de cannelle, produit disponible au Vietnam, sur le lait en vue de sa conservation. L'utilisation des huiles essentielles d'origine naturelle pour contrer l'actuelle utilisation excessive de produits chimiques pour la conservation des aliments constitue l'intérêt de ce sujet de recherche.

J'ai commencé mes recherches en décembre 2013 et compte les poursuivre jusqu'à la fin septembre 2014. Au début, j'ai appris et travaillé sous la direction d'un maître assistant-docteur spécialisé dans le domaine des levures de l'Institut et avec un doctorant vietnamien. Ce travail demande beaucoup d'efforts et de patience. Je travaille tous les jours au laboratoire de 8h00 à 17h00. Mon travail est passionnant. Je dois élever des bactéries dans un milieu nutritif, veiller sur elles et suivre leur évolution sous l'effet de l'huile essentielle. Cela a l'air simple, mais c'est assez compliqué car une bactérie peut en contaminer un autre et il faut patienter une longue période avant de constater les effets...

D'autre part, il est déjà dangereux d'être en contact avec des microbes pour quelqu'un en bonne santé. Alors, que dire avec ma santé déficiente ? Parmi ces bactéries, beaucoup possèdent  des gènes qui peuvent provoquer des maladies : E-coli provoque la diarrhée, la listeria monocytogène présente un risque de contamination à la méningite et un risque accru de fausses couches,... C'est pourquoi chaque manipulation du processus de recherche doit se conformer à des exigences strictes de désinfection et de sécurité. Le contact fréquent avec des produits chimiques (antiseptiques, ...),des agents extérieurs (rayons UV, …), ou la manipulation de machines (appareils de désinfection, ...) ne sont également pas sans danger.  De plus,  le budget de l'université étant limité, pour compléter leurs équipements, les stagiaires chercheurs doivent souvent y aller de leur poche pour se procurer des produits chimiques, de petits accessoires et participer à d'autres frais de recherche,... ce qui n'est pas toujours facile.

Effectivement, il y a des jours où je me sens fatigué, quelques fois, je dîne puis je m'endors immédiatement. De même, il m'arrive d'oublier de déjeuner pour avoir le temps d'implanter des microbes. Mais je fais toujours des efforts car j'ai à mes cotés ma mère et les tontons et tatas de VNED qui s'intéressent à mon travail et qui m'encouragent. J'ai déjà obtenu des résultats appréciables. Je supervise un élève de la promotion qui suit la mienne. Dans deux semaines, je vais même piloter un collègue chercheur français. C'est pourquoi, je perfectionne activement mon anglais. J'espère y parvenir.

Cette lettre est bien longue déjà, je me permets donc de l'arrêter ici. Quoiqu'il en soit, je ferai tous les efforts possibles pour vous offrir mes réussites en échange de vos sourires.

Votre neveu, V.D. Huyen

Village de La Vân 2 , commune de Quỳnh Hồng, district de Quỳnh Phụ, province de Thái Bình , Việt Nam

Traduit par Cung Dang

 

dscn3008.jpg

Au jour le jour ...

Des journées avec les enfants ...(2020)

Sites amis ... Partner sites ... Kết nối mạng...

Vietnam Dioxin Gruppe
53 Elsenborn, 52072 Aachen,
tél 00 49 241 171972,
email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

VSV-ASV

VNAFDAAssociation Fleur d'Avenir
12 route d'Ambilly
1226 Thonex
Site: http://www.vnafda.org
email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.